Suivez-nous sur

Les 49 communes

logo unesco
 

Plan Climat Air Energie Territorial

Plan Climat Air Energie Territorial

Atténuer le changement climatique et s'y adapter

Le 28 septembre 2017, l'Agglomération a lancé officiellement la démarche visant à élaborer son Plan Climat Air Energie Territorial (PCAET).
Le PCAET a deux objectifs :

  • Réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) pour limiter l'impact du territoire sur le changement climatique
  • Adapter le territoire au changement climatique pour réduire sa vulnérabilité

La démarche d'élaboration du PCAET aboutira fin 2018 à l'adoption d'un programme d'actions concrètes pour :

  • réduire les émissions de gaz à effet de serre
  • réduire les consommations énergétiques
  • améliorer la qualité de l'air
  • développer les énergies renouvelables
  • anticiper les conséquences du changement climatique sur le territoire

Pour ce faire, chacun doit à son niveau mener des actions qui contribueront à répondre aux objectifs. Elles concernent des thèmes aussi variés que les déplacements, le logement, les déchets, l'économie, l'agriculture et la forêt,...

Calendrier de la démarche PCAET

fin 2017 : diagnostic du territoire.
1er semestre 2018 : partage du diagnostic avec les acteurs locaux. Définition des objectifs et de la stratégie pour les atteindre.
2ème semestre 2018 : élaboration du programme d'actions.
fin 2018 : adoption du PCAET.
2019 : mise en œuvre et suivi du plan d'actions.

Des actions en cours

L'Agglomération ne part pas de rien. En effet, depuis de nombreuses années, des actions en faveur d'un développement durable sont menées sur le territoire par les acteurs publics et privés. En ce qui concerne les actions menées par les collectivités, on peut en citer quelques unes :

  • chauffage résidentiel par réseau de chaleur,
  • achat de vélos à assistance électrique et de véhicules électriques,
  • installation de ruches,
  • mobilisation des entreprises d'une zone d'activités autour de l'économie circulaire,
  • animations et sensibilisation au développement durable,
  • conseils aux habitants sur les économies d'énergie (permanences de l'Espace Info Energie)...

Un Territoire à Energie Positive pour la Croissance Verte

energie positiveFin 2015, le douessin a été labellisé Territoire à Energie Positive pour la Croissance Verte (TEPCV) par le Ministère de l'Ecologie, du Développement durable et de l'Energie dans le cadre d'un appel à projets auquel les collectivités avaient répondu. Ce label a permis d'obtenir des financements de l'Etat (deux enveloppes de 500 000 € chacune) pour mener les actions suivantes :

  • rénovation énergétique de bâtiments communaux et communautaires (Théâtre, Bibliothèque, Espace enfance jeunesse, salles des fêtes, école),
  • rénovation de l'éclairage public : travaux et actions de réduction et de maîtrise des consommations ,
  • achat de véhicules électriques,
  • création de voies douces,
  • réalisation d'études d’urbanisme durable (revitalisation des centres-bourgs).

Les énergies renouvelables

energieLe développement des énergies renouvelables est un des objectifs de la loi relative à la transition énergétique pour la Croissance verte. Cet objectif va être décliné au niveau local avec le PCAET. Les élus de l’Agglomération souhaitent que ce développement soit multi-énergies (photovoltaïque, éolien, bois, méthanisation, géothermie,...).

A ce jour, sur le territoire Saumur Val de Loire, il existe des installations publiques et privées d'énergies renouvelables: 1 parc éolien, 1 parc photovoltaïque au sol, 2 réseaux de chaleur bois, 3 unités de méthanisation, de nombreuses installations photovoltaïques en toiture, de la géothermie, de l'aérothermie. Plusieurs autres projets sont en cours.

 

Quelques chiffres (données Basemis, année 2014)

Toutes énergies confondues, le territoire a consommé 2277 GWh. Le secteur résidentiel est le poste le plus consommateur d'énergie (35%), suivi de près par le transport routier (31%). Cela correspond a une consommation de 22,5 MWh/habitant (Maine-et-Loire : 22,1 MWh/hab, Pays-de-la-Loire : 24,3 Mwh/hab).
Concernant les émissions de gaz à effet de serre, Saumur Val de Loire a émis 568 000 tonnes équivalent C02, soit 5,6 teqC02/habitant (Maine-et-Loire : 7 teqC02/hab, Pays-de-la-Loire : 8,3 teqC02/hab).

Coordonnées :
Communauté d'Agglomération Saumur Val de Loire - Service Environnement
11 rue du Maréchal Leclerc - CS 54030 - 49408 Saumur Cedex
Bureaux situés au :
25 Quai Carnot  - Saumur
02 41 40 45 78
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.