Suivez-nous sur

Les 49 communes

logo unesco
Nettoyons le Thouet - Samedi 28 septembre 2019 - inscriptions en ligne avant le 16 septembre
 
Nettoyons le Thouet - Samedi 28 septembre 2019 - inscriptions en ligne avant le 16 septembre

Montreuil-Bellay : l’imprimerie Graphic Communication Anjou change de nom et de propriétaire

Créée en 2013 par Christian Gourdon, Graphic Communication Anjou a été rachetée en juillet par Anne-Sophie et Damien Grangereau qui lui ont donné le nom de Graphi’Com Anjou. Le nouveau visuel montre la motivation, la détermination, la créativité et la jeunesse des nouveaux chefs d’entreprise.

 

 

La devanture de l’imprimerie rue Estienvin à Montreuil-Bellay va changer de couleur, le logo tout récent y trônera avec son nouveau nom : Graphi’Com Anjou : « Nous avons choisi ce nom qui demeure en adéquation avec le précédent afin de ne pas créer un changement trop important pour les clients. Il y a tout de même une nouvelle dynamique dans le visuel », explique Anne-Sophie Grangereau. L’intérieur a aussi subi quelques réaménagements pour être à leur goût et à leurs mains : « Tout n’est pas fini mais depuis la reprise le 15  juillet, nous n’avons pas une minute à nous. »

 

Une expérience enrichissante dans l’imprimerie
Damien Grangereau était technicien bureau méthode : Au début du projet, Anne-Sophie devait être seule. Elle avait constaté qu’il n’y avait du travail que pour une personne et demie. « Après réflexion, nous avons décidé de faire cette aventure ensemble. » Avec vingt années de vie commune, le couple se connaît parfaitement et l’ancien technicien s’est mis très vite à la tâche avec les conseils de sa femme qui a un parcours professionnel dans le métier avec treize années comme graphiste derrière elle. De plus, dans son ancienne imprimerie à taille humaine, elle a pu « acquérir une expérience aux différentes tâches des métiers de l’imprimerie et aussi faire du commercial. »

 

GraphiCom Anjou 5Bercée dans l’entreprise et le dessin
La jeune chef d’entreprise (36 ans) réalise là un rêve « Être ma propre patronne. Depuis ma plus tendre enfance, j’ai été bercée dans l’entreprise, mes parents étaient vignerons, un milieu où l’on ne compte pas son temps. » Envie, certes, mais aussi des hasards : celui d’un licenciement économique dans une imprimerie thouarsaise. « Cette situation m’a permis d’envisager l’achat d’une imprimerie. » Seconde chance : Son ancien propriétaire, Christian Gourdon et Anne-Sophie Grangereau ont été collègues un temps à Thouars. « Il connaissait mon envie d’acquérir ma propre affaire. La retraite approchant (il est parti en août dernier NDLR), c’est logiquement qu’il m’en a parlé. »

 

Des week-ends familiaux et sportifs
Écoute et attention du client sont les leitmotivs de l’équipe et la réactivité, leur force. De nombreuses prestations sont proposées tant en matière de graphisme, d’imprimerie que de flocage de textile ou de véhicule ainsi que des objets publicitaires, la liste est longue. L’établissement est ouvert du lundi au vendredi, la famille, fan de sport, souhaite consacrer les week-ends à leurs deux enfants de 11 et 6 ans, à la course à pied, au triathlon et Anne-Sophie est dirigeante de l’équipe de football de niveau U6/U7 d’Antoigné dans laquelle sa fille joue.

 

 Bien conseillés et aidés par l’Agglo
L’Agglomération Saumur Val de Loire a été présente aux côtés des nouveaux imprimeurs, particulièrement à travers le dispositif Initiative Anjou. Ils se sont vus accorder un prêt à taux zéro de 7  000  € et bénéficier d’un accompagnement de la Chambre de Commerce et d’Industrie dans le cadre du Parcours entrepreneur. « Nous avons été très bien aidés et conseillés au sein de l’Agglo et être accompagnés est un vrai plus pour nous », conclut avec le sourire la dynamique « patronne » de Graphi’Com Anjou.

Site internet

 20190906 graphicom 70x22

 

init anjousignatInitiative Anjou
Initiative Anjou est le premier réseau de financement des créateurs et repreneurs d’entreprise de Maine-et-Loire. Ce dispositif recouvre l’ensemble du Maine-et-Loire dont la Communauté d’Agglomération Saumur Val de Loire qui est aussi partenaire de la structure. Sur l’Agglomération, chaque année, plus d’une trentaine de prêts d’honneur permettent la création ou le maintien d’une cinquantaine d’emplois locaux.

Initiative Anjou

 

 

IMG 4835L’Agglomération soutient un autre repreneur à la Ronde
En même temps qu’Anne-Sophie et Damien Grangereau, William Barbot qui vient de racheter la Métallerie de Loire et de l’installer dans un atelier-relais de la zone Anjou Actiparc de la Ronde (lire notre Écho de l’éco du 16 mai) a quant à lui bénéficié d’un prêt d’honneur Initiative Anjou de 10  000  € et d’un autre du même montant dans le cadre de Pays de la Loire transmission reprise.

 

La Communauté d’Agglomération Saumur Val de Loire est partenaire d’Initiative Anjou et participe à hauteur de 60  000  € pour l’année 2019.