Suivez-nous sur

Les 49 communes

logo unesco
Information importante COVID-19 : les dispositions de l'Agglomération Saumur Val de Loire
 
Information importante COVID-19 : les dispositions de l'Agglomération Saumur Val de Loire

Pays de la Loire : le biogaz pourrait atteindre 17 % de la consommation de gaz en 2025

Alors que s’est achevé à Nantes le congrès Biogaz Europe avec l’exemple du savoir-faire des pays nordiques en matière de bioénergie, la station bio GNV (Gaz Naturel pour Véhicules) de Saumur a été inaugurée le 14  février et en attendant l’ouverture de l’unité de méthanisation de Chacé dans les prochains mois, c’est l’occasion de faire un point sur la consommation de gaz en Pays de la Loire. La région est une des plus dynamiques en France pour la production de biométhane selon GRDF.


GRDF alimente 620  000 foyers et entreprises en Pays de la Loire

Le biométhane représente aujourd’hui un petit pourcentage de la consommation de gaz en Pays de la Loire mais à GRDF, on affiche l’ambition d’injecter dans le réseau l’équivalent de 11  % de cette consommation en biogaz à l’horizon 2023 et même 17  % en 2025*.

« Déjà dix sites de production de biométhane existent dans cette région, neuf sont en construction et on compte 120 projets en cours. La Mayenne est leader dans ce domaine et compte assurer 25,4  % de sa consommation de gaz en biogaz dès 2025. La consommation de gaz diminue un petit peu, explique Christelle Rougebief, Directrice Clients-Territoires de GRDF en région Ouest. Cela est dû à l’efficacité des logements et grâce à une meilleure maîtrise de l’énergie. Sur les Pays de la Loire, on constate une stabilité depuis trois ou quatre ans. Certains clients sont partis vers d’autres énergies mais la consommation de gaz comme carburant de transport a compensé ces pertes. »

La nouvelle station bio GNV de Saumur a été inaugurée le 14 février dernier. Lire notre article.

*La part de biométhane injecté dans les réseaux pour les cinq départements des Pays de la Loire en 2025 : Mayenne 25,4  %, Vendée 20,2  %, Maine-et-Loire 15,7  %, Loire-Atlantique 12,1  % et Sarthe 11,5  %.

(Source GRDF)