Suivez-nous sur

Les 49 communes

logo unesco
L'Agglomération Saumur Val de Loire a fait l'objet d'une cyber-attaque le 23 mars dernier. Depuis, la totalité des adresses mails...
 
L'Agglomération Saumur Val de Loire a fait l'objet d'une cyber-attaque le 23 mars dernier. Depuis, la totalité des adresses mails...

La champignonnière qui domine l'entrée du village de Montsoreau

Le Saut aux Loups, à la fois site historique, champignonnière artisanale en activité à visiter et lieu de dégustation de spécialités locales, ne reçoit pas moins de 50 000 visiteurs par an, ce qui lui permet de caracoler au top quinze des sites les plus visités en Maine-et-Loire. Rencontre avec Aurélien Schneider, l'actuel propriétaire.

« Je suis tombé amoureux du site dès la première visite. C’est un lieu qui ne laisse pas indifférent et qui est chargé d’histoire », confie Aurélien Schneider. Ancien gérant d’établissements de vacances en Vendée, il quitte les bords de l’Atlantique pour les bords de Loire. « J’ai d’abord investi dans le parcours et dans le restaurant ».

Le restaurant est une ancienne maison troglodytique du hameau de la Maumenière à Montsoreau, avec au menu… des champignons déclinés en velouté et en galipettes cuites au feu de bois, une découverte d’un pan de la gastronomie locale qui se complète par les immanquables fouées.

20190831 CentUnMille3 LeSautLoups AurelienSchneider CoraliePILARD Une immersion complète
Pour les champignons le circuit est on ne peut plus court, ils arrivent des galeries toutes proches. Trois tonnes sont produites par an, exclusivement réservées aux visiteurs, « par souci d’honnêteté ». La digestion peut se faire ensuite lors de la visite du musée. La scénographie, refaite à l’arrivée d’Aurélien Schneider, conte le champignon en multiples chapitres. La préhistoire et le tuffeau font aussi partie de l’histoire. 600 mètres d’immersion, dans un silence quasi total.

Être remarquable et remarqué
Le jeune chef d’entreprise n’en reste pas là et poursuit la modernisation du Saut aux Loups. Son souhait ? « Monter et monter encore en puissance », et pour ce faire, outre la scénographie, travailler autour des produits dérivés du champignon pour en faire des conserves cuisinées ou bien des alcools.

Aurélien Schneider a un œil neuf sur l’économie touristique en Saumurois : « Vendée = la mer = une destination. Ici, c’est plus difficile. Il a fallu que les acteurs du tourisme se fédèrent et soient solidaires entre eux et ça fonctionne. Il y a de véritables liens d’amitié tissés entre les sites, ce qui nous permet d’être cohérents sur l’offre et d’arriver à un haut niveau de qualité. Nous devons être remarquables et remarqués », conclut le patron du Saut aux Loups avant de repartir dans ses galeries.

 

Dispositions COVID-19 : Le site de visite et la boutique du Saut aux Loups sont réouverts au public depuis le 16 mai. Le restaurant accueille de nouveau en salle depuis le 6 juin.

www.troglo-sautauxloups.com

Article issu de la revue 101 000 n°3 Consulter la revue

Photo : Coralie Pilard

20200612 sautloups70x22