Suivez-nous sur

Les 49 communes

logo unesco
Les enquêtes en cours
 
Les enquêtes en cours

L’Agglomération alerte le ministre de l’Agriculture sur les difficultés de la filière horticole

Jean-Michel Marchand, président de l’Agglomération Saumur Val de Loire et Jérôme Harrault, vice-président délégué à l’agriculture, viennent de cosigner une lettre adressée à Didier Guillaume, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation au sujet des conséquences de l’épidémie covid-19 pour la filière horticole sur le territoire saumurois en Val d’Authion.

 

« Nous souhaitons vous alerter de la situation particulièrement préoccupante de la filière horticole, implantée historiquement sur notre territoire saumurois en Val d’Authion, et dont la pérennité est actuellement menacée par le contexte d’épidémie du coronavirus. La fermeture des points de vente dans les exploitations, les jardineries et les pépinières en plein cœur de la saison de vente impacte très lourdement les entreprises de la filière, et certaines pourraient ne pas y survivre », indiquent les deux élus en introduction et de préciser : « Cette épidémie survient en effet au moment exact du pic annuel de leurs ventes où 75 à 80 % de leur chiffre d’affaires est réalisé entre le 15 mars et le 15 juin. »

 

Obtenir des aides directes

Jean-Michel Marchand et Jérôme Harrault demandent au ministre, après avoir échangé avec les producteurs du Saumurois : « Nous vous transmettons leur demande expresse d’obtenir des aides directes leur permettant de sauver les entreprises et leurs emplois, sans passer par des prêts bancaires qu’ils ne seront pas en mesure de rembourser. Considérer les plants potagers comme des produits alimentaires ouverts à la commercialisation malgré cette période de confinement serait une autre piste à envisager pour limiter les pertes et éviter la disparition brutale de nos entreprises. »

Lire l’intégral du courrier

 

 

bandeau mail soutien eco