Suivez-nous sur

Les 49 communes

logo unesco
Agissez sur le futur, osez une expérience immersive... Forum citoyen le samedi 23 novembre 2019 - Renseignements et inscriptions
3e édition de Donne du sport à ton corps avec Laurent Jalabert le 23 novembre 2019
 
Agissez sur le futur, osez une expérience immersive... Forum citoyen le samedi 23 novembre 2019 - Renseignements et inscriptions
3e édition de Donne du sport à ton corps avec Laurent Jalabert le 23 novembre 2019

France fil international à Saint-Clément-des-Levées : l’usine à la campagne

« L’usine à la campagne », c’est dans ses termes que Hadi Remita (54 ans), le nouveau PDG, qualifie France Fil international à Saint-Clément-des-Levées. Effectivement, après avoir quitté les bords bucoliques à souhait de la Loire et sa couleur de plomb et s’être engagé dans une rue bordée de maisons de tuffeau au toit d’ardoises, c’est la découverte improbable des bâtiments de l’entreprise leader en solutions de stockage en acier. Rencontre…

 

France Fil a l’âge de raison avec ses soixante années d’existence. Son ancien propriétaire et son épouse, la retraite approchant, cherchent un repreneur. De son côté, Hadi Remita souhaite, après une carrière passée dans l’industrie et sur tous les continents, « faire quelque chose d’autre ». C’est assez logiquement, qu’avec deux associés, il acquiert l’entreprise des bords de Loire.

20190206 France Fil 27Une production 100 % française
La recherche et le choix peuvent être qualifiés de citoyen. « Nous voulions défendre l’industrie française », déclare le PDG avec conviction. « Notre souhait : être compétitif et rémunérer les employés au juste prix. C’est certes risqué, il aurait été plus simple et « rentable » de trouver une usine en Espagne par exemple, mais ici, en France, nous avons une bonne technicité et de bonnes capacités de travail. » Depuis un an, la réflexion devenue projet est réalité, avec l’acquisition de France Fil. Le geste citoyen se poursuit dans la production qui est 100 % française : les fils d’acier viennent de Normandie et la fabrication s’effectue uniquement à Saint-Clément-des-Levées.

 

20190206 France Fil 9La viticulture : le marché principal
À perte de vue, des conteneurs en acier empilés attendent l’arrivée du transporteur afin d’être expédiés en France et aussi au-delà des frontières. Le Saumurois connaît et a déjà vu ces produits dans lesquels sont stockées des bouteilles. « La viticulture est notre marché principal ». Chose surprenante, ces casiers semblent tous être de même taille pour le néophyte : « Nous avons plusieurs variétés, en fonction des formes des bouteilles. » Ce marché « viticole » pourrait sembler figé, il n’en est rien : « Les maisons de champagne ou autres sont très novatrices en marketing et renouvellent souvent leurs flacons afin de se démarquer. »

 

20190206 France Fil 22La satisfaction des aides à l’investissement
Autre secteur utilisant le savoir-faire de l’entreprise saumuroise, l’agroalimentaire avec les "rolls" permettant de stocker et transporter la viande en toute sécurité et certifiés « contact alimentaire ».
La production locale se conjugue aussi avec le transport, la logistique, la grande distribution, les champignonnières voire le recyclage : « Sur 100 kg de containers hors d’usage, nous récupérons 98 kg qui seront refondus, mieux que des caisses en plastique ou en carton. »
Ce marché est mondialisé, le prix du fil d’acier est normalisé et la concurrence rude. « Nous sommes en recherche permanente pour l’amélioration de notre production et l’automatisation du site. Nous sommes aussi sans cesse en réflexion en matière d’investissement. »
Sur ce dernier point, Hadi Remita se réjouit « des aides que propose l’État, les régions ou bien les collectivités locales tel que Saumur Val de Loire. »

 

Une belle région mais...
Pour le PDG à la carrière en mode « globe-trotter 20190206 France Fil 25», qui a connu plusieurs multinationales à travers le monde, la question brûle : « Vos impressions de la région saumuroise ? » À peine une seconde de réflexion et la réponse arrive : « C’est tout d’abord une belle région, très bien située sur la carte et de plus aux portes d’Angers. Quant au personnel, il est stable, contrairement à la région parisienne ou il serait plus volatil. Il fait un travail de qualité et a une bonne culture d’entreprise » Logiquement, le « mais » se profile à l’horizon de la conversation : « Nous avons un problème avec la fibre qui n’arrivera ici que l’an prochain et puis c’est aussi le réseau routier de ce bord de Loire qui est fragile. » Toujours côté transport : « Je ne comprends l’absence d’arrêts TGV afin de rejoindre la capitale plus rapidement. » Et pour conclure, une suggestion : « Je pense qu’il manque un club d’industriels. »
Tout n’est donc pas si mauvais dans le paysage économique saumurois souvent méconnu et pourtant de nombreuses pépites, parfois discrètes, font la renommée du territoire et de son savoir-faire bien au-delà des limites de l’Agglomération et du pays.

 

France fil en chiffres
10 000 t d’acier transformé par an
12 M d'€ de chiffre d’affaires avec une croissance de 5 % par an
30 % de vente à l’export
100 collaborateurs
10 000 m² de bâtiments sur l’unique site de Saint-Clément-des-Levées

France fil international

20190208 francefil70x22