Suivez-nous sur

Les 49 communes

logo unesco
L'Agglomération Saumur Val de Loire a fait l'objet d'une cyber-attaque le 23 mars dernier. Depuis, la totalité des adresses mails...
 
L'Agglomération Saumur Val de Loire a fait l'objet d'une cyber-attaque le 23 mars dernier. Depuis, la totalité des adresses mails...

Économie circulaire : l’exemple danois

Jean-Michel Marchand, président de la Communauté d’Agglomération Saumur Val de Loire, et Anatole Micheaud, vice-président délégué à l’environnement, aux déchets et à la transition énergétique, viennent de rentrer d’un séminaire sur l’économie circulaire au Danemark. Le déplacement était organisé par la CCI de Maine-et-Loire*. Retour sur ces trois jours au pays de l’économie circulaire.

 
Après avoir été reçu à leur arrivée par Carole Ferrari, ambassadrice de France au Danemark, c’est le président du Conseil consultatif en charge de l’économie circulaire qui est intervenu pour présenter les 27 recommandations faites au Gouvernement « afin de favoriser le développement de l’économie circulaire en proposant de nouveaux modèles d’affaires « verts » et de réduire l’utilisation de ressources. Ces initiatives devraient contribuer à renforcer la compétitivité des entreprises et par voie de conséquence la croissance économique du Danemark. La transition vers une économie circulaire d’ici 2035 concerne les secteurs suivants : aliments et boissons, construction et immobilier, machinerie et emballages plastiques, santé », a indiqué le président du Conseil consultatif.
« Pour résumer, précise Jean-Michel Marchand, le nouveau concept de l’économie circulaire initié par le Conseil consultatif, repose sur les mots : réduire, recycler, réutiliser, repenser, ce dernier verbe est essentiel pour anticiper notre économie circulaire. »


Séminaire Danemark 4Un exemple de symbiose industrielle
Ensuite, la délégation s’est rendue dans la ville portuaire de Kalundborg, à l’ouest du Danemark. « L’économie circulaire est née ici au Danemark dans les années soixante-dix, lorsqu’une poignée d’entreprises et la collectivité de Kalundborg ont spontanément décidé d’être reliées les unes aux autres par des pipelines afin d’optimiser l’utilisation de l’eau, économiser de l’énergie et réutiliser les déchets. Ainsi, l’eau usagée de la raffinerie de pétrole Statoil n’est plus rejetée dans la rivière mais évacuée vers la centrale électrique Asnaevaerket, qui l’emploie comme eau de refroidissement. La centrale électrique fournit quant à elle de la vapeur aux autres entreprises membres de cette « symbiose industrielle », ainsi qu’aux 20 000 habitants de Kalundborg qui l’utilisent pour se chauffer. Et ainsi de suite, jusqu’à ce que la boucle des échanges entre les entreprises soit bouclée. Un bel exemple de mise en réseau des entreprises à étudier ! », confie Anatole Micheaud.

 
Les déchets, une ressource à portée de main
Au deuxième jour de ce séminaire, les Angevins ont découvert le Ressource City de Næstved. Cette ville offre des opportunités aux entreprises dans un lieu unique, une ancienne papeterie au centre de la ville, dans les domaines de la collecte, du tri et recyclage de leurs déchets. « À Ressource City, nous réduisons nos activités. Nous travaillons à un scénario futur dans lequel nous serons le centre d’un cluster d’entreprises**vertes où les déchets sont une ressource à portée de main », a confié le maire qui a reçu la délégation française.

 
Séminaire Danemark 9Deux entreprises à la pointe
Pour clore ce voyage d’étude, deux visites d’entreprises, connues en France, étaient au programme : le groupe Carlsberg, l’une des marques de bière les plus connues au monde et Le groupe Rockwool, le leader mondial des solutions d’isolation en laine de roche. La brasserie a mis en place un partenariat innovant avec des entreprises clés qui repensent la conception et la production de matériaux d’emballage pour éliminer les déchets et optimiser les matériaux pour une réutilisation et un recyclage de haute qualité. Pour Rockwool, ce sont les méthodes traditionnelles d’élimination par enfouissement des déchets qui ont été repensées. Elles sont remplacées par une méthode de recyclage plus verte qui a été développée conjointement par trois entreprises danoises.
« Ce déplacement nous conforte dans le fait que la démarche d’économie circulaire est basée principalement sur la mise en relation d’entreprises afin qu’elles travaillent ensemble pour créer des interactions positives aux bénéfices de tous les acteurs économiques », concluent les deux élus saumurois.

 

*Les élus saumurois étaient accompagnés d’élus et techniciens de la CCI, de la Chambre d’agriculture, de la Chambre des métiers, d’Angers Loire Développement, de Mauges Communauté et du Département.

**Un cluster d’entreprises est un groupe d’entreprises et d’institutions d’une même région qui est interdépendant dans l’approvisionnement d’un ensemble de produits et/ou de services.